ECOJARDINER : associer les plantes

Faire de bonnes associations végétales passe par l'expérience, l'échange et la documentation. Voici quelques associations qui fonctionnent et des mauvaises associations à éviter.

 

Téléchargez ici la fiche sur les associations végétales.

(sources : Crépan)

Les plantes sont des êtres vivants. Elles interagissent avec leur environnement et donc, avec les autres plantes qui les entourent. Ces interactions peuvent être positives ou négatives. Il faut donc bien les connaitre pour savoir lesquelles s’aiment et lesquelles ne s’apprécient pas.

En pratique :

Des plantes peuvent se protéger ou s’aider à grandir. A l’inverse des plantes peuvent s’éliminer ou réduire réciproquement leur croissance.

Par exemple, le noyer est réputé pour avoir une action inhibitrice sur la croissance des plantes environnantes. C’est pourquoi il est déconseillé de l’associer à d’autres plantes. Cela vaut d’autant plus pour les plantes que vous cultivez.

Les légumineuses (pois, haricots, …) sont des plantes qui captent l’azote de l’air et le redistribuent dans votre sol. Associez-les avec des légumes qui sont gourmands comme des courges par exemple !

En termes d’association végétale, les plantes aromatiques sont vos meilleurs alliés. Citons par exemple la lavande qui en plus d’être une plante mellifère éloigne les pucerons verts et les acariens.

 

Téléchargez ici la fiche sur les aromatiques au jardin.

 

(sources : Crépan)