ECOJARDINER : prendre soin de son sol

Le sol est vivant.

Ce n’est pas seulement un support pour vos plantes mais également une réserve de nourriture et d’eau. Ainsi, pour que vos plantes puissent absorber l’eau et les nutriments dont elles ont besoin, le sol doit être en "bon état". C’est-à-dire vivant avec des organismes qui réalisent de nombreuses missions comme le recyclage de la matière morte.

En pratique :

Il faut éviter de le perturber en retournant le sol trop profondément ou en épandant des pesticides. Ces produits appauvrissent la biodiversité de votre sol. Le ver de terre est l'ami du jardinier (cf. article du CNRS)...

 

La présence d’un couvert permanent le protègera du lessivage et de l’érosion. Un apport de compost (3 à 5 kg par m²) peut permettre de donner au sol et donc aux plantes, les éléments nécessaires à leur activité.

 

 

 

Il peut parfois être nécessaire de travailler le sol. Dans ce cas, limiter le travail du sol aux 15 premiers centimètres est recommandé. De plus, il faut éviter de réaliser ce travail par temps de pluie afin de ne pas tasser et déstructurer votre sol. La grelinette est un outil intéressant qui respecte la qualité d'un sol.

 

Un sol couvert est beaucoup mieux protégé de la déstructuration qu’un sol nu. Pour cela, que ça soit au potager ou dans votre jardin ornemental, un paillage est déjà une bonne solution. Vous pouvez également utiliser des plantes couvres sol, comme le bugle rampant ou la campanule des murs.